A propos

Ce carnet a vocation à accompagner l’avancement des recherches menées dans le cadre du projet « Destins d’objets : la circulation des traces matérielles du passé de l’antiquité à nos jours » et à alimenter une publication numérique finale. Ce projet quinquennal (2022-2026) vise à impulser une réflexion collective sur la « translocation » des objets dits patrimoniaux, et la mutation des significations qui leur sont attachées, en adoptant une perspective transversale large du point de vue géographique (Europe, Asie, Méditerranée orientale) et temporel, axée sur les mobilités des artefacts historiques, d’un lieu à un autre, d’un groupe social à un autre, d’un régime d’usage à un autre, d’une institution à une autre, dans la longue durée. L’objectif scientifique poursuivi est double. Il est tout d’abord de parvenir à une ontologie la plus exhaustive possible des mouvements d’objets intervenus au cours de l’Histoire, ainsi qu’à une synthèse des phénomènes qui les engendrent et des situations que ces mouvements génèrent en retour, en s’appuyant à la fois sur la bibliographie de référence et sur les enquêtes empiriques qui seront conduites. Il est ensuite d’identifier des artefacts particulièrement significatifs, qui incarnent et en retour permettent d’enrichir la connaissance des circulations intra et interculturelles, et dont la biographie sera étudiée de façon approfondie. Il est attendu de cette combinaison d’approches macro et micro, mises en résonance sur des terrains diversifiés, une connaissance renouvelée des raisons et des mécanismes du déplacement des biens culturels. Ce projet pluriannuel, dirigé par Angelos Dalachanis (CNRS-IHMC) et Mercedes Volait (CNRS-InVisu), est hébergé par l’École française d’Athènes et a reçu la labellisation, au titre des projets inter-établissements, du réseau des Écoles françaises à l’étranger.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search